29-01-2018

Ma première lentille souple hydrophile multifocale
CDO 214 - nOVEMBRE 2017 • 2e partie : Optimisations et exemples
Marie-Laure Lureau-Cornuot

Dans la première partie (n°213, octobre), nous avons abordé le choix du patient, les principes optiques… et le choix de la première lentille souple hydrophile multi­focale (LSH MF). Et nous avons laissé notre patient avec sa première lentille d’essai (acuité visuelle «  utilisable  »). Nous avons programmé son rendez-vous de contrôle 3 semaines plus tard. Ce délai est important pour l’installation du tri cortical. Vous aurez prévenu le patient qu’il ne doit pas ajouter de verres correcteurs à ses lentilles au risque de ne jamais être satisfait, et qu’il doit tester ses lentilles dans toutes les configurations qui l’intéressent pour être en mesure de vous livrer son ressenti lors du contrôle.


Télécharger le document complet :
 
PDF - 627.1 ko, 0 x 0 pixels
 

 
 



Pour s'abonner à la newsletter, cliquer ici.


Articles contacto
Équipement d’une patiente presbyte porteuse d’un kératocône
L’adaptation en lentilles de contact des enfants anisométropes doit être une démarche de première intention
Lentille C2 Multifocal : résultats d’une étude de satisfaction des porteurs
Un bien curieux larmoiement.
A propos d’un cas de floppy eyelid syndrome

Ma première lentille souple hydrophile multifocale

Contacto.fr est un site des Cahiers d'Ophtalmologie
Développement & Graphisme
Iroises MediaMed et lespetitesmains.net