1er-05-2006

Histoire de cas
Cas n° 2 : Inconfort subjectif en lentilles souples, ça peut arriver !
Marie-Noëlle George

CDO n°99 avril 06

Melle B.R., âgée de 28 ans, se présente en consultation pour une adaptation de lentilles de contact. Myope, elle porte des verres correcteurs de -1,50 d à droite et -2,25 d à gauche.

Elle dit avoir effectué plusieurs essais de lentilles. Elle a soigneusement noté les sept types ou marques de lentilles souples qu’on lui a fait essayer : les unes en hydrogel conventionnel, du renouvellement journalier au renouvellement mensuel, l’hydrophilie variant de 38% à 74%, les autres en silicone-hydrogel, toutes de géométries et matériaux différents.Pourtant elle n’en tolère aucune au-delà de deux heures de port, voire d’une heure pour certaines...


Télécharger le document complet :
 
PDF - 50.1 ko, 0 x 0 pixels
 

 
 



Pour s'abonner à la newsletter, cliquer ici.


Articles contacto
L’impact de la dynamique des paupières sur le port des lentilles de contact multifocales
Lentille C2 Multifocal : résultats d’une étude de satisfaction des porteurs
Deux prix au congrès de l’Eclso
Confort des lentilles de contact rigides perméables aux gaz
Lentilles sclérales et Spot

Contacto.fr est un site des Cahiers d'Ophtalmologie
Développement & Graphisme
Iroises MediaMed et lespetitesmains.net