1er-05-2006

Histoire de cas
Cas n° 2 : Inconfort subjectif en lentilles souples, ça peut arriver !
Marie-Noëlle George

CDO n°99 avril 06

Melle B.R., âgée de 28 ans, se présente en consultation pour une adaptation de lentilles de contact. Myope, elle porte des verres correcteurs de -1,50 d à droite et -2,25 d à gauche.

Elle dit avoir effectué plusieurs essais de lentilles. Elle a soigneusement noté les sept types ou marques de lentilles souples qu’on lui a fait essayer : les unes en hydrogel conventionnel, du renouvellement journalier au renouvellement mensuel, l’hydrophilie variant de 38% à 74%, les autres en silicone-hydrogel, toutes de géométries et matériaux différents.Pourtant elle n’en tolère aucune au-delà de deux heures de port, voire d’une heure pour certaines...


Télécharger le document complet :
 
PDF - 50.1 ko, 0 x 0 pixels
 

 
 



Pour s'abonner à la newsletter, cliquer ici.


Articles contacto
Les vidéotopographes au secours des adaptations des cornées irrégulières
La contactologie à travers la presse
Résultats de l’étude multicentrique Air Optix Aqua Multifocal
Pathologie cornéenne et lentilles de contact. Néovaisseaux chez un porteur de lentilles souples
Logiciels d’adaptation : sont-ils fiables ?

Contacto.fr est un site des Cahiers d'Ophtalmologie
Développement & Graphisme
Iroises MediaMed et lespetitesmains.net