27-04-2011

Adaptation après pose d’anneaux intracornéens pour kératocône
Catherine Peyre

La mise en place d’anneaux intracornéens sur un kératocône est motivée par une intolérance du patient aux lentilles rigides. L’indication habituelle est limitée aux kératocônes modérés dont la puissance cornéenne centrale est inférieure à 55 D. Dans ce cas, les résultats sont souvent favorables et la qualité visuelle est améliorée.

Cependant, un certain nombre de patients ont besoin d’une correction complémentaire, liée à la présence d’un astigmatisme régulier ou irrégulier résiduel, ou à une anisométropie myopique. Les lunettes complémentaires sont souvent décevantes ou irréalisables (astigmatisme ou anisométropie trop forts) et une adaptation en lentilles de contact est alors réalisée.


Télécharger le document complet :
  CDO_149_PEYRE.pdf
PDF - 115.7 ko, 0 x 0 pixels
 

 
 



Pour s'abonner à la newsletter, cliquer ici.


Articles contacto
Sécurité et confort : les enjeux majeurs d’une bonne adaptation en lentilles journalières
Presbytie : dix ans de progrès pour des adaptations de lentilles désormais très précises
La géométrie et la puissance d’une lentille monofocale influencent l’aberration sphérique
2. Les troubles oculo-moteurs et de l’adaptation potentiels
« Hots topics » du BCLA

Contacto.fr est un site des Cahiers d'Ophtalmologie
Développement & Graphisme
Iroises MediaMed et lespetitesmains.net