29-01-2009

L’adaptation en lentilles de contact des enfants anisométropes doit être une démarche de première intention
Hélène Bertrand-Cuingnet

Les jeunes anisométropes arrivent souvent en consultation de contactologie quand ophtalmologistes et parents sont en quête d’une solution devant un enfant qui ne porte pas ses lunettes et dont l’acuité visuelle stagne malgré le traitement par occlusion.

Une adaptation plus précoce ne permettrait-elle pas de gagner un temps précieux et de rendre plus efficace le traitement de l’amblyopie associée ? Trois cas d’adaptation sont présentés pour illustrer ce sujet.


Télécharger le document complet :
  Bertrand Cuingnet CDO n°119 avril 2008
PDF - 241 ko, 0 x 0 pixels
 

 
 



Pour s'abonner à la newsletter, cliquer ici.


Articles contacto
Les silicone-hydrogels : lentilles du XXe siècle ?
Presbytie : dix ans de progrès pour des adaptations de lentilles désormais très précises
Biotrue : un pouvoir de décontamination sans égal
1. Les lentilles cornéennes colorées esthétiques et prothétiques
L’innovation inspirée par la nature

Contacto.fr est un site des Cahiers d'Ophtalmologie
Développement & Graphisme
Iroises MediaMed et lespetitesmains.net