21-08-2007

La géométrie et la puissance d’une lentille monofocale influencent l’aberration sphérique
Louisette Bloise

Les besoins visuels, les plaintes formulées par nos patients et leurs exigences ont évolué. Si les études réfractives portaient jusqu’alors sur la dioptrie, l’aberrométrie permet dorénavant de quantifier les imperfections microscopiques de notre système visuel.

Cette technique a été utilisé afin d’étudier l’incidence de la géométrie et de la puissance d’une lentille monofocale sur les aberrations sphériques d’ordre élevé (ordre 4, z(4 ;0)).


Télécharger le document complet :
  Bloise (CDO 109 avril 07)
PDF - 88.2 ko, 0 x 0 pixels
 

 
 



Pour s'abonner à la newsletter, cliquer ici.


Articles contacto
2. Les troubles oculo-moteurs et de l’adaptation potentiels
Quand une famille de porteurs de lentilles découvre l’orthokératologie
Illustration d’une adaptation en lentilles sclérales
La contactologie à travers la presse
Pourquoi les lentilles silico-hydrogels sont aujourd’hui mes lentilles souples de première intention

Contacto.fr est un site des Cahiers d'Ophtalmologie
Développement & Graphisme
Iroises MediaMed et lespetitesmains.net