20-08-2007

Stratégie de prise en charge en lentilles d’un astigmate presbyte
Joël Monroy

Dans le cadre de l’adaptation en lentilles d’un presbyte amétrope porteur d’un astigmatisme supérieur à une dioptrie, l’ophtalmologiste dispose d’un choix relativement réduit : soit des lentilles rigides perméables à l’oxygène de révolution ou toriques, soit des lentilles souples hydrophiles toriques.

En revanche, le choix des lentilles corrigeant la presbytie est assez important en lentilles de renouvellement fréquent si on peut exclure la correction d’un astigmatisme ou s’il ne dépasse pas 0,75 dioptrie.


Télécharger le document complet :
  J Monroy (oct 2006)
PDF - 71.2 ko, 0 x 0 pixels
 

 
 



Pour s'abonner à la newsletter, cliquer ici.


Articles contacto
Contactologie postchirurgie réfractive
Réunion annuelle de la SFOALC 2006
Cas n° 1 : Des néovaisseaux sous lentilles et sur cicatrices de kératotomie radiaire
Pathologie cornéenne et lentilles de contact. Néovaisseaux chez un porteur de lentilles souples
Efficacité et tolérance d’une nouvelle solution d’entretien

Contacto.fr est un site des Cahiers d'Ophtalmologie
Développement & Graphisme
Iroises MediaMed et lespetitesmains.net